Mike Tyson : entrainement, préparation physique et mentale

Mike Tyson conditionnement -

Mike Tyson : entrainement, préparation physique et mentale

of reading

The prime Mike Tyson était un bourreau de travail. A ses débuts, Mike s'entraînait 12 heures par jour, 6 jours par semaine. 8 à 10 heures de préparation physique et technique, suivie de 2 heures de préparation mentale quotidienne. Il passait 50 à 60 heures par semaine à s'entraîner. C'est plus que ce que la plupart des gens passent dans un bureau. 

Mike changeait souvent d'entraînement, mais une journée type d'entrainement ressemblait à cela :

  • Réveil 4 heures du matin
  • Jogging de 5 à 8 km

  • Petit déjeuner

  • Sparring de 10 à 12 rounds

  • Renforcement musculaire : séries de pompes, de dips (pompes arrière avec double barres), squats, abdominaux, renforcement des épaules et du cou

  • Déjeuner

  • Séances de sparring en 6 rounds

  • Travail au sac de frappe, poires de vitesse, cordes à sauter, pattes d'ours, et speed ball.

  • Renforcement musculaire

  • Séance de Shadow boxing focalisé sur une thématique technique

  • Renforcement musculaire

  • Dîner

  • Vélo d'appartement

  • Étude de combats et de séquences d'entraînement

Les répétitions cumulées sur une journée pour le renforcement musculaire étaient d'environ 2000 abdominaux, 500 pompes, 500 dips, 500 haussements d'épaules et environ 30 minutes d'exercice de renforcement du cou (le fameux "wrestling bridges").

Plongeons maintenant dans les détails de sa préparation physique, technique et mentale

Mike Tyson : sa routine d'entrainement

Son équipe d'entraîneurs se composait de Cus D'Amato, son entraineur principal, assisté de Kevin Rooney et Teddy Atlas. L'accent était toujours mis sur le perfectionnement de chaque coup, de chaque mouvement, avec une grande attention portée aux mouvements défensifs et à la simulation du combat.

Décomposons chaque exercice :

1. Le Shadow Boxing

Cus D'Amato estimait que le Shadow était l'exercice le plus important pour un combattant. Il estimait que c'est là que le boxeur construit ses habitudes et c'est pourquoi il est important de se concentrer pendant cet exercice. Il pensait qu'il fallait shadow boxer de la même façon que l'on combattait, en donnant chaque coup avec une extrême intensité et en utilisant tout son potentiel.

Cus faisait en sorte que Mike donne un seul type de coup par séance de shadow afin de s'assurer que Mike le perfectionnait au maximum. Chaque coup devait était précis et donné à pleine vitesse et puissance.

Un autre exercice qui a fait le réputation du clan Tyson consistait à bouger la tête 2 à 3 fois après chaque cou ou enchainement.

La mentalité de Cus était que vous êtes un bon combattant quand "vous pouvez frapper, et ne pas être touché". C'est exactement sur quoi s'est concentré leur camp d'entraînement.

 

2. Entrainement au sac de frappe

Pour la plupart des combattants, le sac de frappe n'est généralement qu'un entraînement de conditionnement. Dans le camp de Mike Tyson, ce n'était pas le cas. Le conditionnement en faisait certainement partie, mais lorsque Mike travaillait le sac, il avait 3 principaux objectifs :
  1. Forme

  2. Combinaisons

  3. Puissance

Cus donnait son retour à Tyson après chaque coup ou combinaison donné, afin de le rapprocher le plus possible de la perfection. Il lui faisait faire un mouvement défensif après chaque combinaison pour en faire une habitude. C'est une bonne pratique pour tout combattant. Chaque fois que vous donnez une combinaison, avant et après, vous devriez faire un mouvement défensif. Pour Mike, c'était un mouvement de tête.

Cus donnait aussi des combinaisons de chiffres représentant différents types d'enchainement. Il demandait à Mike de perfectionner le rythme, la vitesse et le timing de chacun de ses coups. Ils avaient leur propre système de numérotation. De sorte que lorsque Cus donnait une combinaison dans un combat, leurs adversaires ne savaient pas à quoi s'attendre

voir les sacs

Certaines des combinaison préférées de Mike incluent:

  1. Crochet gauche au corps, uppercut gauche à la tête

  2. Jab au corps, main droite à la tête

  3. Crochet gauche au corps, crochet droit à la tête

  4. Crochet gauche et droit au corps, crochet gauche et droit à la tête

  5. Crochet gauche à droite

Comme vous pouvez le voir, de nombreux combos corps / tête. C'était l'astuce de Mike pour distraire ses adversaires:

Enfin, Mike attribuait souvent le sac de frappe à sa puissance et non à son entraînement physique. Mike disait que la puissance vient du fait de travailler sur le claquement de chaque coup sur le sac. En grandissant, Cus augmentait le poids des sacs et lui faisait frapper des sacs de plus en plus lourds. Selon la rumeur, les sac de frappe pesaient jusqu'à 140kg. Mike était capable, à 16ans, de frapper des sacs que les hommes adultes ne pouvaient pas bouger

Le sac de frappe est l'un des meilleurs outils pour augmenter votre puissance de frappe. Selon les conseils de Tyson, travaillez votre vitesse, votre frappe et votre explosivité. Mike n'a jamais "retenu" les coups de poing sur le sac et l'a toujours frappé aussi vite et aussi fort qu'il le pouvait.

 

3. Sparring

Quand il s'agissait de sparring, il n'y en avait pas vraiment dans le gymnase de Cus D'Amato. Dans le sens ou il n'y avait pas de «combats d'entraînement», il y avait juste des combats. Quand Mike s'entrainait, c'était un combat. 

Cus ne croyait pas à la facilité du combat. Il faisait appel à des poids lourd professionnel expérimentés  pour des séances de sparring avec Mike. Beaucoup d'entre eux ne voulaient pas rester parce que ces séances étaient trop rudes. Mike était un gars effrayant à combattre parce qu'il punissait et blessait tous ceux avec qui il montait sur le ring. 

 

Cus n'aimait pas non plus le casque de boxe parce qu'il pensait que cela donnait au combattant un faux sentiment de sécurité. "La façon dont vous vous entraînez est la façon dont vous vous battez", alors Cus s'est assuré que chaque séance de sparring était aussi proche que possible d'un vrai combat. Pendant les jours de Cus D'Amato, vous verrez très rarement Mike avec un casque de boxe.

4. La défense de Mike Tyson

Bien qu'étant l'agresseur sur le ring, Mike Tyson était en réalité un combattant défensif. Il était rarement touché net et était passé maître dans l'art d'éviter les coups. Ce qui lui permettait d'être un excellent contre attaquant. Voici quelques-unes des mesures prises pour travailler sur sa défense :

Les pattes d'ours avec Kevin Ronney :

Kevin Rooney était la principale personne chargée d'aider Mike avec les pattes d'ours. Il y a quelques clips qui circulent autour de Mike en train de s'entraîner, faisant tomber les pattes d'ours de Kevin. L'un de leurs principaux objectifs était de "glisser" et de contrer. Une grande partie de l'entraînement consistait pour Mike à esquiver les coups. une grande partie de l'entraînement de Cus tournait autour des coups glissés après chaque combinaison.

 

voir les pattes d'ours

Le Speed ball boxe:

Le speed ball a été rendu célèbre par Mike Tyson. Il est l'un des meilleurs outils qui existent pour mieux "faire glisser" les coups de poing et bien les synchroniser. Cus l'avait tout le temps dans son gymnase et beaucoup de ses combattants s'entraînaient avec. C'est un bon outil pour bien trouver le moment où il faut bouger la tête. En effet, il vous oblige à synchroniser le mouvement de glissement sans le voir. Cela peut fonctionner avec votre vision périphérique. Comme pour tous ses exercices d'entraînement, il s'est assuré de bouger sa tête après chaque combinaison, et de lancer une combinaison après avoir bougé sa tête.

Les mouvements de tête :

Qu'il travaille sur le sac de frappe, avec Ronney sur les pattes d'ours, en sparring ou en shadow,Tyson bougeait la tête. Cus d'Amato, Kevin Rooney et Teddy Atlas s'assuraient que Mike était constamment mobile de la tête et du buste. C'était ancré dans son style et c'était devenu une habitude de mixer la défense et l'attaque en un seul exercice fluide. Il avait les mains au menton, le menton rentré, l'épaule cassée pour protéger son menton et il bougeait la tête avant et après chaque combinaison. Il était un vrai combattant polyvalent

 

5. La routine de musculation de Mike Tyson

C'est ce que la plupart des gens veulent vraiment savoir lorsqu'ils recherchent "Programme d'entrainement de Mike Tyson". Tout le monde veut savoir comment Mike a développé cette puissance et ce physique. La plupart des gens ne veulent pas le croire, mais Mike n'a pas, en réalité, soulevé de poids au début de sa carrière. Mike disait, dans sa préparation de combat contre Frank Bruno, que Bruno avait un "beau physique", mais que les poids avaient autant à voir avec la boxe qu'avec le "cheesecake". 

Voici la routine de musculation quotidienne de Mike Tyson sous la tutelle de Cus D'Amato.

  • 500 dips (doubles barres)
  • 500 pompes
  • 500 haussements d'épaules
  • 2 000 abdominaux
  • 30 minutes de renforcement du cou

Il mixait séries de renforcement musculaire et entraînements de boxe.

Par exemple, Il travaillait au sac, puis effectuait quelques séries de chaque exercice ci-dessus. 

Exercice de renforcement du cou de Mike Tyson :

Le cou de Mike Tyson est la 9ème merveille du monde. Tous ceux qui en ont vu une photo ont été stupéfaits. Son cou mesurait 52cm. C'est énorme pour quelqu'un de sa taille.


Il a réussi à obtenir ce cou grâce à deux exercices essentiels :

  • Le wrestling bridge
  • Les exercices de haussements d'épaules
Il faisait environ 500 répétitions de haussements d'épaules avec des barres de 30 ou 75 kg. 


Il faisait 10 minutes d'exercice de wrestling bridge d'affilée, soit environ 3 séries par jour. Si vous avez déjà pratiqué le wrestling bridge, vous savez à quel point ce qu'il faisait est bestial.

6. Conditionnement

  

Pour l'endurance, Mike faisait des exercices de boxe typiques. Cela comprenait la course, le saut à la corde et tous les autres exercices de boxe.

Il se réveillait à 4 heures du matin tous les jours et courait 5 à 8 km et il en marchait 15 km après.

voir les cordes


Comme pour sa musculation, il courait aussi "au hasard" dans la journée

Il pratiquait souvent le saut à la corde. Mike a l'une des routines de saut à la corde les plus explosives. Sa routine de saut à la corde est vraiment intense

 

7. L'entrainement mental de Mike Tyson

Entre Cus D'Amato et Mike Tyson, tous deux pensaient que les combats étaient à 90% mentaux. Mike disait que "tout le monde était en forme" et que ce n'était pas ce qui faisait la différence sur le ring. Cus a fait tout son possible pour entraîner l'esprit de Mike à la fois dans son intelligence de boxeur et dans son caractère.


Pour construire son QI boxe, Mike regardait beaucoup de cassettes. Chaque soir, une fois l'entraînement de la journée terminé, Mike allait dans le grenier et regardait des cassettes de boxeurs légendaires. Il regardait des boxeurs de toutes tailles et saisissait ce qu'ils faisaient de bien tout en essayant de trouver des failles dans leur jeu.

La pratique délibérée de Mike Tyson :

Dans son livre "Le talent est surestimé", Geoff Colvin parle de la maîtrise comme étant le résultat d'une "pratique délibérée" plutôt que d'une simple pratique. En boxe, la pratique consiste à donner des coups de poing, alors que la pratique délibérée consiste à donner des coups de poing dans le but de perfectionner chacun d'entre eux et d'avoir quelqu'un qui vous donne un retour sur ce que vous avez fait de mal. Tyson avait cela 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et 365 jours par an

Non seulement il avait un retour direct du légendaire Cus D'Amato pendant son entraînement, mais aussi de Teddy Atlas et de Kevin Rooney. De plus, lorsqu'ils rentraient chez eux, ils regardaient les vidéos de ses entraînements et de ses combats pour améliorer ses failles.

C'était un entraînement délibéré et c'est ainsi que Mike a entraîné son esprit à faire de son corps une parfaite machine de combat.

Entouré de combattants :

En plus de cela, Mike vivait dans la maison de Cus, entouré d'autres combattants. A table, ils s'asseyaient et parlaient de boxe et Cus posait à Mike toutes sortes de questions et de futilités liées à la boxe pour lui permettre de garder l'esprit vif et de puiser dans ses souvenirs de combattants qu'il étudiait. C'est cette exposition constante à la boxe qui l'a aidé à affiner ses capacités mentales. Il a étudié la boxe autant qu'il s'est entraîné pour elle. Cus s'est assuré qu'il avait une intelligence suffisants sur le ring pour vaincre des combattants plus rusés et plus expérimentés

Affirmations :

Lorsqu'il s'agissait de construire l'état d'esprit et le caractère de Tyson, Cus était un maître. Dès qu'il a fait venir Tyson, Cus lui a dit qu'il serait champion du monde. Mike Tyson a appelé cela un "lavage de cerveau". Mais en réalité, Cus essayait de lui insuffler de la confiance. Cus n'a su que plus tard ce que les scientifiques ont appris, à savoir qu'être sûr de pouvoir accomplir une tâche, vous rendra en fait meilleur dans l'accomplissement de celle-ci.

Parce que Cus le savait, il lui disait à quel point il allait être génial chaque jour et pourquoi.

Il lui inculquait également qu'il devait être effrayant et intimidant. Il lui disait tous les jours qu'il devait faire peur à ses adversaires.

voir les equipements


Cus faisait aussi répéter à Mike des affirmations comme celles-ci tous les jours :

"Jour après jour, je vais de mieux en mieux. Le meilleur boxeur, personne au monde ne peut me battre, le meilleur boxeur au monde, personne au monde ne peut me battre".

Mike citait : "Plus je le disais, plus j'y croyais." Finalement, il sentait qu'il pouvait battre n'importe qui.

Hypnose :

Quelque chose que nous avons appris récemment dans le livre "Iron Ambition". Mike a parlé de Cus qui l'emmenait, lui et les autres combattants, chez un hypnotiseur.

Lorsqu'il était sous hypnose, Cus disait à Mike qu'il avait un "jab puissant", qu'il "était bien synchronisé" et qu'il pouvait battre tous ceux qu'il affrontait.

Cus disait : "Tu es une machine de combat, Mike. Tu es le meilleur combattant que Dieu a créé. Le monde n'a jamais vu un combattant comme toi parce que lorsque tu combines tes coups, tu es féroce. Féroce. Ton intention est d'infliger le plus de douleur possible."

"Ton jab est comme une arme. Comme un bélier. Ton objectif est de lui enfoncer le nez à l'arrière de la tête. Tu donnes des coups avec de mauvaises intentions. Tu bouges ta tête après chaque coup. Tu es un fléau de Dieu. Le monde connaîtra ton nom à jamais. Je ne te dis pas tout cela parce que tu es incapable de faire ces choses. Ce n'est pas une séance de spiritisme. C'est ce que tu es capable de faire. Je veux que tu te relax, cela va t'aider".

8. La discipline

Cus et Mike ont tous deux parlé de l'importance de la discipline.

En fin de compte, peu importe ce que vous savez de sa routine d'entraînement si vous ne vous appliquez pas comme il l'a fait. Que vous vouliez lui ressembler ou être performant comme lui, tout se résume au travail fourni.

 

9  Mettez vous au travail !

Que vous vouliez vous battre comme Mike, ressembler à Mike ou simplement vous mettre au défi, il est temps de vous mettre au travail. Son style a été créé par une répétition quotidienne. La machine Mike Tyson est le résultat d'une discipline et d'une éthique du travail éreintante.

Passionné par la boxe, vous trouverez sur Esprit-boxe.com tout les équipements de boxe nécessaire pour que vous vous entrainiez dans les meilleurs conditions possibles.

voir les equipements